Victoire!

par jeanfrancoistrudelle

Serait-ce l’enchantement du Vendredi Saint un peu en avance? Line Beauchamp et Raymond Bachand viennent d’annoncer que le gouvernement bonifiera le programme de prêts et bourses, que la contribution parentale sera revue et qu’un RPR sera instauré.

Votre dévoué serviteur se réjouit, chers lecteurs! Vous aviez sûrement remarqué que je suis un ardent défenseur du RPR. 

Que disait la FEUQ en mars 2011? Qu’il fallait revoir la contribution parentale. Que fait le gouvernement? Revoir la contribution parentale. Pensez-vous que la FEUQ va saluer l’initiative? Non. Elle continuera de dire que la seule solution, c’est le gel.

Le meilleur, comme d’habitude, vient de la CLASSE.

Image

J’ai déjà exposé qu’ils vivaient dans une fantaisie. Ils semblent s’y complaire.

Vous vous demandiez pourquoi la ministre ne voulait pas négocier? Précisément pour ça. Peu importe ce qu’elle allait proposer, ce serait un « Non » retentissant. Les fédérations étudiantes ont fait preuve d’une mauvaise foi incroyable dans le débat, mais qui pisse contre le vent se mouille. Des mesures intelligentes, efficaces et justes viennent d’être proposées et elles se retrouvent devant un mur d’opposition désespérée.

Voici la vérité: les représentants étudiants veulent sauver la face. Ce n’est pas vous qui comptez. C’est eux.

Ils font de la politique avec votre éducation pour satisfaire leur ego. Malheureusement pour eux, au Québec, il n’y a pas assez de place pour des egos démesurés et une éducation de qualité.

La FEUQ, la FECQ et la CLASSE, il est temps de mettre fin à vos actions. Des compromis ont été faits. Les étudiants ont suffisamment perdu de temps pour faire plaisir à votre mégalomanie.

AJOUT: Aucun compromis. Un événement a été créé pour protester contre le nouveau plan gouvernemental. Depuis quand les étudiants sont-ils contre une réforme de la contribution parentale, faire payer les gens quand ils en auront les moyens et bonifier les prêts et bourses? Depuis que la ministre l’a proposé!

Advertisements